Le CRTC avait fait une demande de licences en vue d’exploiter un service de télévision payante d’intérêt général de langue française. il a émit l’avis d’une licence pour un second service de télévision payante d’intérêt général de langue française pouvait être viable pour autant que ce service soit complémentaire à Super Écran et non directement concurrentiel. Vous pouvez y voir le procédé et la conclusion du CRTC sur cette étude.

http://www.crtc.gc.ca/fra/archive/2011/2011-683.htm

Lorie Bussières

Publicités